Valeur Relative & Valeur Absolue: Quelle Juste-Valeur de votre Travail ?

Valeur Relative & Valeur Absolue: Quelle Juste-Valeur de votre Travail ?

Quand nous travaillons, notre effort est naturellement récompensé par une contre partie cédée par l’organisation pour laquelle nous intervenons. La « juste valeur » de cette contre partie matérielle (salaire, prix, commission) ou immatérielle (reconnaissance, légitimité, promotion) reste une interprétation complexe. La conséquence étant l’insatisfaction vis à vis de ce que nous obtenons à travers notre travail, mais surtout le risque d’engloutissement dans la spirale de la démotivation et du manque d’engagement. Cette situation est certainement destructrice de valeur pour le mandataire du travail (employeur, client,…) mais elle est surtout réductrice des clés de notre développement et épanouissement personnel.

L’insatisfaction est, avant tout, une question de défaut de valorisation. Nous confondons souvent notre valeur relative et notre valeur absolue ! En effet … Etre talentueux, communicateur ou compétent vous procure une valeur absolue qui ne peut être qu’une illusion de légitimité quand vous rejoignez une organisation ou quand vous livrez un service pour un client. Cependant, votre valeur relative vis à vis de l’environnement où vous allez opérer reste, souvent, tributaire de votre capacité à tisser des relations de confiance et d’apprentissage à travers l’intelligence dispersée dans l’organisation, et non d’imposer votre intelligence individuelle. Il ne s’agit pas seulement d’avoir l’esprit d’équipe ou un charisme catalysant votre brillance, mais plus d’avoir des compétences ‘politiques’, de l’esprit de partage, et une capacité à mobiliser l’intelligence collective.

Le défaut de valorisation se produit quand nous pensons que nous sommes irremplaçables ou que notre travail est tellement unique qu’il ne peut être exécuté que par notre présence héroïque. Il s’agit d’un des sentiments les plus désastreux qui puisse vous envahir. Si vous interprétez la réussite des projets de votre entreprise que grâce à vos contributions, ou si vous pensez que votre absence pourra détruire ou amputer la continuité de l’activité, détrompez vous ! Regardez dans le rétroviseur de votre parcours professionnel et posez vous la question: Les personnes qui se sont vantées d’être irremplaçables dans votre entourage professionnel, n’étaient elles pas les premières à payer le prix de leur arrogance tôt ou tard ? La réponse est certainement et bien souvent oui.

La juste valeur du travail est certes une équation très complexe dont la résolution commence par éviter les pièges des défauts de valorisation. La vraie valeur de votre travail n’est peut être pas ce que vous mesurez, ou ce que votre manager, ou le représentant de votre client en dit lors des réunions formelles, mais c’est plus ce que toutes les parties prenantes en disent officieusement quand vous n’êtes pas présent ! Votre valeur et celle de votre travail se reflèteront, alors, de part des emails de sollicitation, des appels de remerciement ou de part des lettres de recommandations que vous n’aviez même pas sollicité et dont vous aurez la belle surprise de savourer les bienfaits.

Laissez un commentaire


+ 6 = quatorze