Le miroir social : L’épée à double tranchant

le-miroir-social-lepee-a-double-tranchant

En étant une épée à double tranchant, le miroir social ne dégage pas une image mais des reflets nuancés qui méritent souvent notre méfiance. Le miroir social informe et déforme, enseigne et renseigne, ment et dément !

Vous vous réveillez en bonne forme, vous vous habillez selon ce que vous aimeriez vraiment, vous arrivez sans trop de complication logistique au bureau, et là, vous croisez un collègue que vous avez l’habitude de voir, mais qui n’a l’habitude d’apporter aucun jugement à votre égard … sauf ce matin là! La première remarque qu’il vous fait, est-ce que ça va? Vous apparaissez fatigué? Je vous vois pensif … Je peux faire quelques chose pour vous ? Bien que tout va bien de votre côté, selon vous, vous recevez un reflet de votre image que nous n’attendez vraiment pas. Là vous commencez à vous demander si les gens excellent tellement dans la lecture entre les lignes alors qu’ils ignorent lire ce qui est sur ces lignes. En d’autre terme, vous avez l’impression que les gens de votre entourage essayent tellement d’interpréter vos actes et votre allure au ‘second degré’ tout en oubliant le ‘premier degré’ et ce que vous êtes ou ce que vous faites intentionnellement.

Ceci dit, le miroir social n’est pas uniquement et tout le temps maléfique ; Il peut être constructif. L’exemple classique est relatif à nos propres traits de personnalité. Souvent, vous agissez dans une situation donnée d’une certaine façon, et dès lors, quelqu’un de votre entourage rétorque immédiatement, en disant que vous réagissez tout le temps de la même manière. Ceci vous surprend, et vous répliquez que c’est la première fois, et là, à votre surprise, on vous donne l’historique de certaines réactions qui prouvent effectivement que vous réagissez de cette manière. Après tout, on a plus d’habilité à identifier la personnalité d’autrui que de cerner la nôtre. Il ne faut surtout pas s’étonner quand on se fait surprendre par rapport à des reflets du miroir social. Il est tout à fait normal que nous ne pensions pas à ce que ce miroir reflète. Ce type de constat est constructif car il vous fait mieux appréhender votre personnalité.

Le miroir social reflète notre leadership à condition que notre posture soit transformatrice. Si vous continuez à le contempler avec docilité, vous pouvez éventuellement vous changer, mais non vous transformer; vous pouvez satisfaire votre entourage, mais non vous épanouir ! Ce qui est sûr, c’est que si vous subissez votre miroir social, vous ne pouvez être que suiveur et non leader.

Dans plusieurs circonstances, l’effet du miroir social crée les ‘suiveurs’ à travers le confort de l’inertie qu’il peut dégager. En effet, Il est fascinant comment l’individu se laisse aller dans des comportements irrationnels et qui vont à l’encontre de ses valeurs juste parce que son entourage le fait. Des expériences sociales de plusieurs scientifiques, à l’instar de Solomon Asch, prouvent ces propos et confirment l’absurdité des comportements des individus soumis à l’influence sociale quand on les met dans un groupe, en contraste avec leur rationalité qui prévaut quand ils sont pris seuls.

Construisez et challengez votre miroir social et vous allez renforcer votre leadership personnel et interpersonnel. Ceci est certainement le fruit de deux victoires que Steven Covey distingue clairement dans son ouvrage: Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent. Il s’agit de la victoire privée et la victoire publique, sachant que la première précède la deuxième. La victoire privée est le résultat d’un travail sur soi pour se détacher de la dépendance et aller vers l’indépendance à travers la proactivité, la vision et la priorisation. L’indépendance n’est pas un objectif ultime car nous devons tirer le mieux de nos relations sociales et créer un environnement interdépendant qui, lui même, nous fait parvenir à la victoire publique. Ceci est le fruit de notre capacité à changer nos habitudes vers un état d’esprit gagnant-gagnant ainsi que vers plus de synergie et d’écoute d’autrui !