Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises décisions, il n’y a que votre vision qui fera la différence !  

bn-mauvaises-dicisions

Aimez-vous ou détestez-vous prendre des décisions? Est-ce que vous vous attardez trop sur la réflexion précédant vos décisions? Ou est-ce que vous aimez, au contraire, prendre des décisions rapidement et passer à l’action? Laissez-vous le soin aux circonstances ou aux autres de prendre les décisions à votre place? Pensez à votre comportement vis à vis des situations qui vous poussent à prendre des décisions ! Continuez à lire

Interview: Le Leadership Transformationnel !

unnamed-1

LE MATIN : La transformation semble devenir une nécessité…

Farid Yandouz : Le philosophe grec Héraclite l’a bien dit il y a plus de 2500 ans : «Rien n’est permanent, sauf le changement». Le phénomène de la transformation continue n’est pas nouveau même si nous le ressentons plus avec tout ce que la digitalisation et l’instantanéité des communications ont apporté à nos modes de vie en tant qu’individus, consommateurs, «consom’acteurs», managers, ou gérants d’entités opérationnelles. Manager en contexte de transformation continue peut paraitre comme un mythe dans le cas de certaines entreprises, mais il est certainement une réalité pour beaucoup d’autres où la déréglementation massive, la concurrence mondialisée, et la rareté des ressources rendent les décisions managériales obsolètes entre le temps de prise de conscience et l’action.

LE MATIN : Comment, à votre avis, améliorer l’efficacité du groupe pour réussir la transformation ?

Farid Yandouz: Sans prétendre avoir la recette miracle pour renforcer l’efficacité des organisations, il faut reconnaître que plusieurs travaux se sont penchés sur cette problématique qui attire l’attention et les efforts intellectuels des chercheurs, des cadres et des professionnels du conseil. Notre travail, en tant que consultants est d’apporter les outils de diagnostic, les leviers de développement de l’efficacité et les démarches de pilotage des initiatives de transformation performantes. Il est certain qu’un préalable au renforcement de l’efficacité de ces transformations est d’éviter les erreurs suivantes (Source : «Conduire le changement – Feuille de route en 8 étapes», par John Kotter – Édition Pearson) :
• Ne pas établir un sens d’urgence par rapport à la transformation.
• Faiblesse de la coalition qui soutient l’initiative du leader.
• Manque de vision transformationnelle.
• Absence d’une communication fréquente et pertinente autour de la vision.
• Persistance des résistances, des obstacles et des barrières à l’encontre de la vision.
• Ne pas mettre en valeur les jalons des réussites progressives (quick-wins)
• Déclarer la victoire trop tôt.
• Ne pas encrer la transformation dans la culture organisationnelle.

LE MATIN : Quels nouveaux modes de gestion à privilégier ?

Farid Yandouz: Le leadership stratégique à travers la pratique des modes de gestion de la complexité, l’adoption des démarches d’agilité, l’empowerment autour de visions transformationnelles sont les clés incontournables de la réussite. Il s’agit d’approches, certes stratégiques, qui doivent être complétées par une posture appropriée en termes de leadership «partagé» allant de la direction aux managers de proximité. Se faire accompagner par des consultants en la matière est essentiel pour s’assurer une veille active autour des bonnes pratiques de gestion avant-gardiste.

LE MATIN : Quel est le rôle du leader dans la transformation des organisations ?

Farid Yandouz: La transformation organisationnelle ne pourra se faire sans un rôle fédérateur du leader ainsi qu’un rôle catalyseur du leadership des managers. Sous ces deux composantes, le leadership est la capacité d’influencer les parties prenantes des projets de transformation pour atteindre une vision à travers
des stratégies.
Cette mission commence au niveau du haut de la pyramide des entreprises et ne doit pas s’arrêter à ce niveau.
Les managers sont aussi porteurs et relais des transformations en propageant le leadership dans l’organisation afin d’assurer l’engagement des collaborateurs.

Interview réalisé par le premier quotidien marocain, Le Matin, le 13 Juin 2016

unnamed-2