Le leadership: ce n’est pas une question de potion magique !

superman

Le leadership nous fascine, nous séduit et nous intrigue ! Les leaders prennent l’ascendant sur les groupes, arrivent à transformer des volontés, des habitudes et même des destinées. Un leader est celui qui connaît la Voie, qui prend cette Voie, et qui montre la Voie aux autres (John C. Maxwell). Le leadership traduit ainsi la capacité d’un leader à obtenir de ses équipes une adhésion forte et durable à la réalisation d’un projet ambitieux (Françoise Gri).

Sous l’effet de l’admiration, nous partons souvent dans la conquête des listes des qualités des leaders afin de les analyser et de nous inspirer des traits de caractère que nous pourrons avoir ou acquérir pour devenir leader, ou pour conseiller des gens pour le devenir. Il y a tellement de qualités des leaders qu’on ne saurait les décrire d’une façon exhaustive. Ces qualités dépendent souvent des situations où le leadership se manifeste. La situation fait le leader, et à chaque situation, les qualités qui ont fait qu’un leader a pris l’ascendant sur un groupe peuvent ne pas être les bonnes pour convaincre le même groupe dans une autre situation.

En essayant de cristalliser des conclusions de potion magique à partir de ce que nous voyons à travers les actions et les comportements des leaders, nous ignorons souvent de reconnaître que l’essentiel du leadership n’est pas visible. En effet, le leadership commence souvent par un travail sur soi et pour soi. Les changements, les pratiques, les postures spectaculaires que nous notons, dans un instant et dans le cas d’un leader, sont souvent le fruit d’un travail sur des années. Steve Jobs confirmait souvent ce constat en disant : «Si vous regardez avec attention, la plupart des succès obtenus du jour au lendemain prennent beaucoup de temps». Le leadership est le résultat, en effet, d’un succès personnel qui se mérite par une persévérance qui respecte toutes les dimensions de votre être et qui découvre son potentiel ultime et infini. Ce potentiel vous confère la confiance en soi et attire la confiance des autres en ce que vous êtes. Vous vous trompez si vous considérez que le leadership appliqué sur les «autres» précède le leadership sur votre personne. Certains essayent d’influencer les autres à travers leurs qualités innées ou acquises, d’autres manipulent les autres autour d’une image non authentique et non accomplie, mais cette manifestation du leadership manipulatrice ne saurait être qu’éphémère.

Assurer la pérennité de votre leadership passe certainement par des qualités universelles qui sont indépendantes des situations et des cultures et que nous retrouvons souvent autour de nous, telles que l’authenticité, l’engagement pour une cause plus grande que l’intérêt individuel et la capacité de faire rêver. Mais la mœlle substantifique de la durabilité du leadership est le fait de commencer par le leadership de soi qui se construit à travers 10 principes incontournables : prioriser votre vision, oser l’authenticité, croire en votre unicité distinctive, s’épanouir en travaillant, s’acharner sans s’entêter, positiver le moment présent, choisir de choisir, apprendre à apprendre, appréhender votre valeur relative et se ressourcer en permanence (chacun de ces principes est présenté dans une analyse dédiée accessible à partir de www.yandouz.com).

1484254657060-min

Laissez un commentaire


sept + 8 =